La CNIL publie une recommandation technique relative au partage de données par API

La CNIL a pu observer depuis plusieurs années une augmentation des dispositifs visant à partager des
données entre administrations, organismes privés ou encore directement avec des particuliers. Dans l’optique d’une approche de protection des données dès la conception, l’utilisation des interfaces de programmation applicatives, ou API pour application programming interface en anglais, pour réaliser ces partages peut être recommandée dans certains cas. Elle ne doit toutefois pas se faire sans prendre en compte certaines bonnes pratiques.

La recommandation identifie les situations dans lesquelles l’utilisation d’API peut être recommandée, selon un faisceau de critères. Une liste de facteurs de risques est ensuite fournie afin de permettre aux organismes d’alimenter une analyse de risque et de s’orienter vers les principaux objectifs à atteindre pour suivre les recommandations de la CNIL.

 

Lire la recommandation.

 

 



Citer ce billet
Sabrina Pastorelli (2023, 26 juillet). La CNIL publie une recommandation technique relative au partage de données par API. QualiQuanti. Consulté le 25 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t463

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search